Comité consultatif urbanisme

Comité consultatif d’urbanisme

La fonction de membre d’un C.C.U. requiert des qualités humaines d’équité, de bon sens et de respect. Elle suppose un sens profond de la mesure, afin d’éviter la rigidité ou la permissivité excessive dans l’application et l’interprétation des règlements d’urbanisme. Le bien de la collectivité et des individus qui la composent, la qualité de vie du milieu de même que le développement cohérent et dynamique de sa municipalité, voilà autant d’objectifs de premier plan que doit poursuivre toute personne qui s’engage au sein de ce comité.

C’est par la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme que les municipalités ont le pouvoir de se doter d’un C.C.U. Par ce moyen, le législateur a voulu permettre aux municipalités d’accroître la participation des citoyens non élus à l’établissement des décisions pouvant avoir un effet sur leur cadre de vie et sur la qualité même de leur milieu. L’objectif premier du C.C.U. est de fournir des recommandations au conseil municipal sur les sujets se rapportant à l’aménagement du territoire et à l’urbanisme. Certaines règles de gestion du territoire ne peuvent s’appliquer dans une municipalité que si cette dernière s’est préalablement dotée d’un C.C.U. C’est le cas notamment du règlement sur les dérogations mineures et sur les plans d’implantation et d’intégration architecturale.

Parce qu’il contribue activement à l’aménagement du territoire et qu’il veille à sensibiliser le conseil municipal et les citoyens aux nombreux sujets qui ont trait à l’urbanisme et à la qualité de vie, le C.C.U constitue un atout majeur pour une municipalité : il représente un acteur engagé. En effet, on lui demande fréquemment de se prononcer sur des questions telles que le développement industriel ou touristique, la protection et la mise en valeur de milieux naturels, la rénovation de secteurs détériorés, etc.

Le C.C.U. dispose donc de pouvoirs privilégiés pour faire des recommandations au conseil municipal en matière d’aménagement du territoire, dans le cadre de l’application des règlements en vigueur dans sa municipalité. À ce titre, il joue un rôle d’intermédiaire de premier plan entre le citoyen et le conseil municipal.

Les membres du C.C.U. ne sont pas les seuls à se préoccuper de ces questions au sein de la municipalité. En effet, il appartient au conseil municipal de prendre les décisions en tenant compte des recommandations du C.C.U., mais également de l’avis des employés municipaux et des professionnels reliés au domaine de l’urbanisme qui, en raison de leurs fonctions, collaborent au développement du territoire. Mais ce qui motive avant tout la création d’un C.C.U., c’est, d’une part, la position clé qu’il occupe et, d’autre part, le statut privilégié dont il jouit, telle que la Loi l’édicte.

Tout citoyen qui souhaite participer à ce comité peut faire parvenir sa candidature à Monsieur Gilbert Aubin, directeur général.

Calendrier des rencontres du C.C.U.:

15 janvier 2015 19 février 2015 19 mars 2015 3 avril 2015 * 
23 avril 2015 14 mai 2015 * 28 mai 2015 11 juin 2015 *
25 juin 2015 16 juillet 2015 20 août 2015 17 septembre 2015
15 octobre 2015 19 novembre 2015 17 décembre 2015  

 

* Assemblées facultatives - n'auront lieu que si le nombre de sujet à l'ordre du jour est suffisant.

Veuillez prendre note que les documents pour études au CCU doivent être déposés au plus tard, le jeudi de la semaine précédant ledit comité.   Notez que les assemblées du 3 avril, 4 mai et 11 juin  n’auront lieu que si le nombre de sujets est suffisant